3480 5 5 0

Cela fait longtemps que les utilisateurs de Facebook attendent leur bouton « Je n’aime pas » !

Si vous aussi vous rĂȘvez de pouvoir donner un avis nĂ©gatif (mais constructif) ou troller (gentiment) les messages de vos amis vous serez ravi d’apprendre que le bouton en question est en phase de test…

Un Ă©quilibre logique

AprĂšs les « RĂ©actions » qui ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© utilisĂ©es dans les 300 milliards de fois comme le certifie TechCrunch, c’est au tour du bouton Je n’aime pas de venir s’ajouter Ă  la liste des rĂ©actions possibles.

Pour Mark Zuckerberg il s’agit de « crĂ©er un Ă©quilibre logique avec le J’aime ». Seul petit bĂ©mol, l’utilisation de ce nouveau bouton ne pourra pas se faire dans la sphĂšre publique. Explications.

En phase de test sur… Messenger

Petite dĂ©ception donc : le bouton Je n’aime pas ne pourra pas ĂȘtre utilisĂ© sur vos murs. Facebook ne souhaite pas l’Ă©tendre aux publications et mais plutĂŽt le limiter Ă  une utilisation privĂ©e, dans Facebook Messenger.

Pour l’utiliser, il suffira de cliquer sur le bouton gris Ă  droite du message reçu ce qui ouvrira l’infobulle avec l’ensemble des RĂ©actions dont le fameux « Je n’aime pas » qui prendra la forme d’un pouce tournĂ© vers le bas.

Des hackers se sont déjà emparés du phénomÚne en mettant en place une méthode de phishing pour tromper les utilisateurs pensant accéder à ce nouveau bouton avant les autres.

N’oubliez pas : un grand pouvoir implique de grandes responsabilitĂ©s. N’en abusez pas !

Laisse un commentaire

Laisser un commentaire